Avocat au Barreau de Marseille, Spécialiste en droit public, Docteur en droit, ancienne assistante des juridictions administratives

  • DisponibilitÉ
  • Écoute
  • conseil
  • Assistance
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > > Passation et exécution des marchés publics de défense ou de sécurité

Passation et exécution des marchés publics de défense ou de sécurité

Le 23 septembre 2011
Source : Décret n° 2011-1104, 14 sept. 2011 : JO 15 sept. 2011, p. 15450.

Le décret n° 2011-1104 du 14 septembre 2011 est relatif à la passation et à l'exécution des marchés publics de défense ou de sécurité. Il a pour objet de transposer la directive 2009/81/CE du 13 juillet 2009 qui harmonise les règles de passation des marchés publics de défense ou de sécurité et précise les modalités d'application de la loi n° 2011-702 du 22 juin 2011. Il modifie la troisième partie du code des marchés publics qui réglemente désormais les modalités de passation et d'exécution de ces marchés. Relèvent de cette partie les marchés passés par l'État et ses établissements publics, ayant un caractère autre qu'industriel et commercial ainsi que ceux passés par les pouvoirs adjudicateurs et les entités adjudicatrices soumis à l'ordonnance du 6 juin 2005 qui choisissent d'appliquer volontairement la troisième partie code des marchés publics pour leurs marchés de défense ou de sécurité.


Le décret n° 2011-1104 est entré en vigueur le 16 septembre 2011. Des dispositions transitoires sont prévues pour les marchés passés sur le fondement du code des marchés publics et du décret n° 2004-16 du 7 janvier 2004 pour lesquels une consultation a été engagée ou un avis d'appel public à la concurrence envoyé à la publication antérieurement à la date d'entrée en vigueur du décret.


Le texte prévoit des conditions de publicité et de mise en concurrence adaptées à la spécificité de ces marchés. Le seuil en deçà duquel l'acheteur fixe librement, dans le respect des principes d'égalité de traitement et de transparence, les conditions de publicité et de mise en concurrence est fixé pour les fournitures et les services à 387 000 € HT et pour les travaux à 4 845 000 € HT.

Au-dessus de ces seuils, la procédure négociée après publicité et mise en concurrence est la procédure de droit commun. Des exigences particulières garantissant la sécurité des informations et des approvisionnements peuvent être imposées tout au long de la procédure de passation et en cours d'exécution. Le dispositif législatif d'effectivité des engagements internationaux est mis en oeuvre. Ainsi, sauf s'il en est décidé autrement par l'acheteur public, les marchés de défense ou de sécurité sont passés avec des opérateurs économiques d'États membres de l'Union européenne ou d'un État partie à l'EEE. Enfin, l'acheteur public peut imposer au titulaire du marché de mettre en concurrence les opérateurs économiques auxquels il envisage de confier la réalisation d'une partie du marché.

 

Cette actualité est associée aux catégories suivantes :

Coordonnées

Tél : 04.91.37.23.05
Port : 06.09.41.59.07
Email : ME CONTACTER
Du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 19h
22 rue Edouard Delanglade
13006 MARSEILLE

voir le plan d’accès

Lettre d´information
t